Préparatifs 1
 
Préparatifs 2  
Sac à dos
Santé  
Photo  

Guides

 
 
  Conseils pratiques    > Sac à dos

Quels équipements prendre dans son sac à dos ?
Une liste et des conseils pour voyager loin et léger.sac à dos

Le poids est l'ennemi des voyages heureux !!!

Le principe est de toujours garder de la place dans son sac et d'avoir un poids raisonnable permettant de sillonner une ville à la recherche du bon hôtel. Si vous ne me croyez pas, prenez donc un sac à dos de 18 kg et partez marcher en ville, prenez le bus aux heures de pointe...Comment vous sentez-vous au bout d'une heure ? Eh bien, ce sac à dos sera votre compagnon sous la pluie, dans le froid ou sous un soleil écrasant. Pensez-y !
Savez vous que certains montagnards vont jusqu'à découdre les étiquettes de leurs vêtements pour gagner du poids ? Le voyageur indépendant n'a pas les mêmes contraintes que le randonneur mais on peut arriver facilement à un sac raisonnable de 11 à 13 kg.

Dans le sac

Les principes
Les sacs
Des pieds à la tête
Le nettoyage
L'hygiène
Dormir, voir, réparer, s'orienter...
L'audiovisuel
A la maison
A vous
  
 
Google
 

Les principes.

Il est évident que les besoins changent en fonction du pays et du climat. Le principe est donc de choisir des affaires utilisables par tous les temps. Si on a trop de choses, des T-shirt ''souvenir'' par exemple, ne pas hésiter à s'en débarrasser. C'est facile de faire un colis pour renvoyer à la maison tout ce qui vous encombre. On peut aussi donner / troquer ou revendre pas mal d'affaires.
Quand on a besoin de quelque chose, il suffit de l'acheter sur place, c'est très facile pour les guides de voyage, la plupart des médicaments, ou les vêtements. En plus c'est 10 fois moins cher en Inde qu'en France ! que des avantages !
En cas de besoin très spécial, on peut aussi se faire envoyer des colis en poste restante ou par transporteur n'importe où dans le monde.

Si on part pour 15 jours, on ne veut pas s'embêter avec la lessive en on prend suffisamment de vêtements pour avoir des rechanges pour tout le voyage. Le poids n'est pas un gros problème (sauf si c'est une randonnée bien sûr).
Si on part beaucoup plus longtemps, on est obligés de laver ses affaires. Il est donc totalement inutile d'en prendre un semi-remorque : aussi paradoxal que cela puisse paraître, on prend moins de vêtements quand on part un an que quand on part 15 jours ! si si, vous allez voir !

Choisissez des vêtements amples et faciles à vivre.
Légers, confortables, résistants et pas salissants. Côté couleurs : le marron et le beige sont très bien dans les pays poussiéreux. Evitez tout vêtement à l'aspect militaire (kaki, camouflage) qui peuvent poser des problèmes.

Privilégiez les vêtements techniques: ''Polartec'', ''Carline'' et autres ''Coolmax''. Ce sont des produits très pratiques : légers, infroissables et ne retenant pas l'humidité. Vous les empilerez quand il fait froid : par exemple, caleçon long et T-shirt manche longue en sous-vêtement, fourrure polaire et une veste coupe-vent. C'est la méthode des ''couches'' bien connue des montagnards. Léger et efficace même par froid intense.

Comme vous êtes des voyageurs respectueux de l'odorat sensible de vos voisins, vous ne manquerez pas de faire votre petite lessive tous les soirs :o)
... Et pourvu qu'on le fasse tous les jours ce n'est ni compliqué, ni long.
Vous lavez le soir, ça sèche pendant votre sommeil et vous pouvez remettre les mêmes affaires dès le lendemain matin car vous avez choisi des matières qui sèchent vite. Cette façon de procéder permet de partir avec vraiment très peu d'affaires puisque l'on met toujours plus ou moins les mêmes tous les jours. La seule chose qui change, c'est le nombre de couches que vous portez.
NB: Si vous projetez de faire laver votre linge quand c'est possible, attendez vous à voir votre précieux T-shirt réduire de trois tailles, être battu à mort ou changer miraculeusement de couleur (je peux vous dire qu'il y a du vécu dans ces trois affirmations !).

Tous les sacs

Sac à dos 60 litres de bonne qualité, résistant, confortable, pratique... On garde toujours un peu de place libre dedans pour mettre ses achats de souvenirs. Imperméabilisez le avant de partir.

Sac à dos 15-20 litres, léger pour les balades à la journée ou de 2-3 jours. Imperméabilisez le aussi.

Sac en toile genre sac de protection de sac de couchage, pour y mettre son linge sale, peut aussi être accroché à l'extérieur du grand sac à dos si on manque de place... (peut être est il temps de faire un colis ?)

Et du plastique pour tout emballer :
  - sacs en plastique ''Ziploc'' des petits sacs étanches pour mettre vos appareils photo, pellicules, cassettes, baladeur et les bouteilles de shampooing qui vont exploser dans votre sac dès que vous prendrez de l'altitude.
   - sacs en plastique épais et résistants pour mettre tout le reste à l'abri des agressions extérieures liquides.
- grands sacs poubelle pour protéger le sac à dos, sur le toit d'un bus par exemple.

Des pieds à la tête :

1 paire chaussures ''fermées'' (chaussure de marche, de sport). Personellement, j'ai eu les deux pendant juste un mois. J'ai revendu ma vielle paire de chaussures de marche au Népal après le trek dans l'Annapurna. Toutes les autres marches ont été faites en baskets, sauf l'ascension du Cotopaxi où j'ai loué des chaussures de haute montagne (coque plastique, crampons...). Seules mes baskets ont fait le tour du monde : la prochaine fois, je prendrai aussi une bombe de déodorant spéciale chaussure de sport !

1 paire de sandales. Si elles sont de bonne tenue, on peut marcher tout le temps avec dans les pays chauds (à la place des baskets). On les appréciera aussi dans les douches un peu douteuses.

3-4 paires de chaussettes. Coton, ou mieux : Coolmax. C'est incroyable le temps que ça met à sécher. Peuvent faire office de moufle par grand froid.

3-4 slips. 1 maillot de bain.

1 pantalon en toile convertible en short. Deux zips permettent d'enlever le bas.

1 pantalon en toile. Les jeans sont à proscrire. Ils mettent aussi longtemps à sécher que les chaussettes, c'est dire !

1 caleçon long. En fibre polaire pour les grands froids. Sert aussi de bas de pyjama pour les nuits fraîches.

1 T-shirt manches longues polyester technique en sous-vêtement pour le froid. Sert aussi de haut de pyjama.

2 Chemises à manches longues, plus pratiques que les T-shirts, car il y a des poches et sèchent en général plus vite. Quand il fait chaud, on remonte les manches et on ouvre les boutons. Les manches longues permettent aussi de ne pas choquer les habitants dans certain pays ou lieux sacrés.

1 T-shirt manches courtes genre Coolmax, c'est mieux pour la transpiration et ça sèche plus vite que le coton

1 Fourrure polaire Chaude et légère.

1 Veste imperméable. En ''Gore-tex'', c'est un sérieux investissement mais c'est beacoup plus efficace qu'un simple K-Way et plus léger qu'un ciré. Si on a prévu de partir en trek pendant la mousson, un poncho en plastique peut aussi faire l'affaire (avec en plus la possibilité de protéger son sac à dos en même temps)

1 ceinture en toile (avec fermeture éclair invisible pour cacher quelques $$$ et une copie de votre carnet d'adresse avec tous les numéros utiles)

1 Chapeau / Bandana / foulard / Chèche pour se protéger du soleil, du vent, de la poussière, du froid.

1 Bonnet en pure laine de lama (ou en fibre polaire). ''Si tu as froid aux mains : mets un bonnet'' (proverbe Breton).



Nettoyage

Petite brosse pour frotter les taches rebelles. Pour se nettoyer sous les ongles aussi.

Fiole de détachant universel quand le savon ne suffit pas.

Balle de squash pour boucher un lavabo et faire tremper sa lessive. Merci à Stéphane Brun pour ce truc. C'est plus efficace que la traditionnelle chaussette roulée ! Il existe aussi des bouche-évier universels (disque en caoutchouc).




 

Hygiène

1 Trousse de toilette

1 Savon et son container. Pour la toilette et la lessive. Je recommande le savon de Marseille qui convient à tout usage (désinfection des plaies superficielles, peut aussi faire office de shampooing).

Shampooing petite bouteille dans un sac plastique, explose systématiquement quand on monte en altitude.

Dentifrice, Brosse à dents avec son container.

Pour les gars: Rasoir, quelques lames de rechange, mousse à raser. On peut aussi trouver de l'huile de rasage dans une fiole bien plus petite qu'une bombe de mousse. Les rasoirs 1 lame et les nouveaux 3 lames ne s'encrassent pas facilement: en cas de rupture de stock, on peut remplacer la mousse par du savon ordinaire .

Pour les filles: (mini) trousse de maquillage, Attention: il est très difficile de trouver des tampons dans les pays musulmans.

Pour les deux: Kit de prévention des IST (Infections Sexuellement Transmissibles).

Miroir polycarbonate incassable.

Déodorant antitranspirant

Peigne ou brosse

Rouleau papier toilette

Lingettes antibactériennes aussi appelées ''calinettes''. Très bien quand on n'a pas d'eau pour se laver les mains (et tout le reste aussi ! ). Particulièrement utiles dans le désert entre deux oasis.

Serviette éponge: plus elle est petite et fine, plus elle sèche facilement. Il existe des modèles étudiés pour la randonnée: légères, petites, à très haut pouvoir absorbant et qui peuvent s'essorer ''à 90 %'' (dixit la pub). L'inconvénient est qu'elles ne sèchent en général pas très vite (genre éponge synthétique) et peuvent sentir le moisi.

Dormir, voir, réparer, s'orienter...

Sac à viande (drap sac), en coton ou en soie, pour les auberges de jeunesse, pour les draps douteux des hôtels crasseux et pour protéger votre l'intérieur de votre duvet, si vous en avez un.

Duvet / tapis de sol / couverture de survie. Intéressant si on campe ou si on marche. J'avais un duvet pour mon trek au Népal et il y est resté. J'en ai racheté un autre quelques mois plus tard pour pouvoir camper en Amérique du sud.

1 Couteau Suisse (avec pince à épiler, ciseaux, ...)

4-5 mètres de cordelette (étendage, réparations, fixations...)

10 Epingles de nourrice, pour fixer ou réparer. Fait fonction d'épingle à linge, permet de fermer ses poches pour se protéger des pickpockets. Permet aussi de rétrécir la taille de ses pantalons quand on a eu la 'turista' trop longtemps !

Mini nécessaire de couture fils, aiguilles, 2-3 boutons.

1 Mini boussole, pour orienter un plan ou trouver la sortie du grand bazar.

1 ou 2 cadenas à combinaisons. Au moins on ne perd pas la clef. Il y a aussi des cadenas à câble très intéressants pour accrocher son sac dans un train couchette ou sur la galerie d'un autobus.

1 Bougie, il n'y a pas l'électricité partout.

1 Briquet pour allumer la bougie.

1 Lampe, avec une pile de rechange. On trouve des piles rondes partout. Les piles plates de 4,5V sont introuvables dans bien des pays. Je trouve les lampes frontales bien plus pratiques que les lampes torche. Ma préférence va aux modèles Tikka ou Zipka de Petzl dotés d'un éclairage remarquablement homogène à trois diodes LED. Le tout pesant 64 g avec les piles !

1 Montre à quartz avec alarme sonore. J'ai acheté la mienne spécialement pour le voyage. Résolument très bon marché et d'un look très ordinaire pour ne pas tenter les voleurs éventuels.

1 Gobelet (ou quart) + cuiller. Cela ne m'a presque jamais servi, à part la cuiller quand j'ai pu trouver un yaourt à acheter.

1 Gourde. Celles de marque Platipus sont mes préférées. Ultra archi légères, transparentes et increvables.

Des pellicules. Papier ou diapos ? Ce qui est important, c'est de les développer rapidement après l'exposition et ce d'autant plus vite que le pays est chaud et humide.

1 pile de rechange appareil photo. Elle rend toujours l'âme quand il ne faut pas.

Banane ou poche de sécurité Sous les vêtements et à l'abri des pickpockets...

Passeport, visas, photos d'identité

Billets d'avion. Servent aussi parfois à prouver aux officier de l'immigration que vous pouvez sortir du pays.

Certificat de vaccination (fièvre jaune) peut être demandé par certains pays.

Certificats d'assurance / assistance au cas où.

Carnet d'adresse avec tous les numéros de téléphone d'urgence / assistance, les numéros des cartes de crédit, des chèques, etc... Et c'est une bonne idée d'en avoir un double quelque part sur l'Internet, juste au cas ou vous en seriez séparé.

Cartes de crédit (visa, eurocard, amex).

De l'argent liquide, Traveller's Chèques, quelques chèques vierges.

Permis de conduire + permis international

Carte de niveau plongée

Carnet de route, papier, stylo, bâton de colle, rouleau adhésif. C'est sympa de coller des cartes de visite, des étiquettes de bière, des tickets de bus ou autre dans son carnet de route ! En plus, ça vous fait une lecture intéressante quand vous vous ennuyez ;-)
De plus en plus de voyageurs en profitent pour dessiner ou peindre à l'aquarelle. Très sympa et beaucoup plus personnel que des photos !

Guides de voyages. Ils sont bien pratiques, mais horriblement lourds. Essayer de les acheter sur place et de les revendre aux autres voyageurs dès que vous n'en avez plus besoin. C'est évidemment plus facile quand ils sont rédigés en anglais. Il y a aussi des guides couvrant une grande surface, voire même un continent entier, profitez en ! voir aussi la page sur les guides.

Lexique, guide de conversation, phrasebook, dictionnaire Français-Pidgin... Petits et pratiques pour les se débrouiller en langues.

Post-it ! pour marquer les pages du guide.


1 ou 2 livres maxi. Une fois lus, chercher à les échanger avec d'autres voyageurs. Certains hôtels ou auberges de jeunesse sympas ont un système d'échange (1 contre 1 ou 2 contre 1)

Mini Album photo de sa famille, sa maison, cartes postales de sa ville et de son pays (Allonzenfants !...). Les gens que vous aller rencontrer sont impatients de vous connaître. C'est vous qui êtes exotiques ici, pas eux.

Accessoires ? vous savez jongler, jouer de l'harmonica, dessiner, faire des tours de magie : profitez de vos talents pour multiplier les rencontres !

Photocopies des documents importants, c'est à dire ceux que vous avez toujours sur vous ou dans le coffre de l'hôtel s'il y en a un. Dans le sac et à la maison: passeport, visas, permis, billets d'avion, carnet d'adresse, billets de banque...

Audiovisuel

Bouchons d'oreille si vous avez besoin de silence pour dormir et que les chiens, coqs, muezzins, klaxons vous en empêchent. Accessoire absolument indispensable dans un bus en Inde.

Lunettes de soleil avec boîte de protection pour ne pas les casser.

1 Appareil photo compact 24x36 ou autre... Voir la page Photo

Baladeur + cassettes audio ou Minidisc. Le walkman classique est assez bon marché et on trouve des cassettes partout. Le minidisc est plus compact. Malgré un son assez métallique et agresssssifff, il permet associé à un (bon) micro de faire quelques prises de son correctes avec un encombrement et un poids record. On commence aussi à voir des baladeurs mp3 tout numérique, mais leur prix est astronomique et leur capacité d'enregistrement très limitée pour l'instant. A suivre...

J'ai dernièrement fait l'acquisition d'un lecteur enregistreur de Minidisc et d'un micro. J'ai expérimenté la prise de son en Indonésie avec des résultats m'engageant à poursuivre dans cette voie pour mes prochains voyages. En trois semaines, j'ai ramené 3H30 d'enregistrement.
Le choix du micro est déterminant dans la qualité résultat et les bons modèles ne sont pas très bon marché. Les micros en vente dans les supermarchés sont totalement inexploitables. Mon conseil est d'aller dans un magasin de musique et d'essayer plusieurs micros. Pour ma part, j'ai trouvé un Behringer Ultravoice XM8500 en promotion à 50€. C'est un modèle électrodynamique unidirectionnel cardioïde pour le chant mais contrairement à beaucoup d'autres, il a la faculté de ''capter'' les sons assez loin. La restitution du micro est assez douce, compensant un peu la brillance excessive du Minidisc.

A la maison

Mais que reste-t'il à la maison ?

On part toujours avec trop de choses.

D'une façon générale, évitez tous les appareils électriques fonctionnant sur le secteur à cause des problèmes de tension 110 / 220 et des soucis de connexion (formats des prises):

- Le sèche-cheveux, même si c'est super efficace pour sécher les chaussettes.

- Le fer à repasser, même un modèle de voyage (ça existe !)

- Le rasoir électrique.

- Les chargeurs de piles à moins d'en faire une grande consommation.

- La tente, le réchaud et tout le matériel de camping. A moins de partir à vélo ou à pied autour du monde, vous ne vous en servirez jamais, sauf peut être pour une randonnée de temps en temps. Il est alors toujours possible de louer du matos sur place.

- PMT : palmes masque tuba. Pourquoi ne pas prendre des lunettes de piscine à la place ? A moins d'avoir la même pointure que Michael Jordan, vous trouverez des PMT en location à peu près partout dans les endroits intéressants. C'est mieux de dépenser quelques monnaie par-ci par-là que de se trimballer avec ça dans le sac (surtout les palmes).

A vous

Vous voulez réagir sur cette page, apporter votre pierre à l'édifice, partager un conseil, poser une question, n'hésitez pas : allez sur le FORUM du site.

ACCUEIL