Top 5 des meilleures spécialités culinaires à goûter en Israël

Pour vous les fins gourmets, vous aimerez sûrement découvrir des plats venus d’ailleurs. Sachez qu’en Israël, vous allez pouvoir faire voyager vos papilles. La cuisine israélienne est une cuisine au mélange d’influences multiples, notamment des spécialités venues de la Méditerranée, du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et des plats de la cuisine juive ou séfarade. Découvrez la gastronomie israélienne depuis ces plats typiques : les beigeleh, le sabih, la pashtida, le labneh et la shakshuka. Ils sont couramment réalisés, pleins de saveurs, de parfums et de caractère.

Les beigeleh

Les beigeleh sont des pains en forme d’anneau, à la texture très ferme. C’est un peu comme les bagels aux USA, mais ils sont étirés. Recouverts de graines de sésame, les beigeleh sont souvent servis en sandwich ou au petit déjeuner. Si vous souhaitez en manger, vous les trouverez dans toutes les boulangeries israéliennes.

Le sandwich sabih

Le sabih est un sandwich absolument succulent qui fait fureur en Israël. Pour préparer ce sandwich, les Israéliens utilisent un gros pain pita. C’est un pain très consommé au Moyen-Orient comme vu ici. Ce dernier est garni d‘aubergines rôties, d’une sauce à base de tahiné (purée de sésame) et de crudités. Il y a également des œufs durs et de l’amba, une sauce à la saveur aigre-douce qui ressemble un peu à un chutney de mangue.

La pashtida

Cette spécialité israélienne est une sorte de quiche, tourte ou tarte salée. Il en existe plusieurs versions selon les saisons des légumes. La pashtida est préparée soit avec des courgettes, des carottes, ou encore avec des aubergines. Elle peut se déguster chaud ou froid, selon votre préférence. En Israël, elle est notamment servi en entrée avec une salade ou en apéritif dans de petits moules individuels.

Le labneh

Le labneh est aussi un plat très apprécié en Israël. Il s’agit de lait (vache ou chèvre) fermenté concentré que l’on égoutte plus ou moins longtemps. De ce fait, plus on laisse égoutter le liquide et plus qu’on obtienne une consistance semblable à un fromage tendre, un yaourt un peu plus épais ou une crème fraîche épaisse. Le labneh accompagne des légumes, des crudités et des brochettes. Arrosé d’huile d’olive et saupoudré de zaatar (mélange d’épices), il sert aussi de sauce trempette.

La shakshuka

Originaire du Maghreb, la shakshuka est populaire jusqu’en Israël. C’est une sorte de ratatouille rustique, mais vraiment savoureuse. Il est à base de tomates coupées en petits cubes, de poivrons verts ou rouges en fines lamelles, de morceaux de piments et d’oignons hachés. L’assaisonnement comprend des gousses d’ail, du cumin, du paprika, du sel et du poivre. L’ensemble est cuit dans une poêle avec de l’huile d’olive et mijoté à feu doux pendant une heure environ. Avant la fin de la cuisson, on y ajoute des œufs mollets et des herbes aromatiques ciselées. N’oubliez pas le pain pita qui l’accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *