Partir à la découverte de la région PACA

Quand on part en vacances, le choix de la destination est une étape cruciale. De lui dépend la réussite du séjour. Ce choix est généralement source de conflit, car si les adultes veulent défier la montagne, les enfants rêvent de barboter dans l’eau et construire des châteaux de sable. La région PACA, ou Provence, Alpes, Côte d’Azur permet d’allier les deux. Cette destination rassemble le charme désuet et naturel de la montagne, avec le luxe des stations balnéaires et de la plage. Elle baigne dans le climat méditerranéen. Les vacanciers pourront profiter de la chaleur estivale des plages ou la fraîcheur des montagnes. Des monts des Alpes au glamour de la Croisette, la région PACA promet aux visiteurs des vacances très intéressantes.

Découvrir le charme de la montagne

Partir en montagne offre plusieurs avantages. Le paysage qui s’étend à parte de vue est un véritable régal pour les yeux. L’air pur et l’environnement apaisant redonnent de l’énergie. Les vacances à la montagne sont l’occasion de se remettre en forme. Le sport le plus apprécié en montagne reste la randonnée. Les sites naturels exceptionnels tels que les gorges du Verdon ou le parc national du Mercantour sont la récompense après des heures de marche. Pour les plus courageux, l’alpinisme est à essayer impérativement. Le massif des Ecrins culminant à plus de 4000 m est un beau défi. Les vacanciers peuvent également se mettre dans la peau des athlètes en roulant sur les traces des cyclistes du tour de France. Les parcours sont même balisés pour les novices. Les activités aquatiques ne sont pas en reste. Les touristes ont le choix entre plonger dans les gorges du Verdon ou s’adonner au kayak et au rafting. Après s’être bien dépensé, quoi de mieux que de rentrer se reposer dans un camping douillet ? Aujourd’hui, les mots camping et luxe vont de pair. Sur https://www.sud-est-vacances.fr/fr/, on retrouve plusieurs sites de campings trois et quatre étoiles. Le réseau a débuté dans le Var. Il s’est ensuite étendu dans le Sud de la France. Le but étant d’offrir aux clients des prestations de qualité, sans payer le prix fort. Le séjour ne revient pas cher, pourtant, les prestations et les services sont de qualité. Tous les campings sont pourvus de logements (mobil-homes, chalets, etc.) tout confort, avec des sanitaires privés. Chaque emplacement doit respecter la diversité des goûts des clients. Plusieurs formules d’hébergement sont proposées. Ils ont même poussé le luxe jusqu’à installer des salles de SPA. Le camping est la meilleure façon de continuer à profiter de la nature après les activités de la journée.

Plonger dans l’authenticité provençale

La Provence n’a pas que son accent de charmant. Elle a mille merveilles à offrir, tant pour les yeux que pour les papilles. Aucune ville ne se ressemble. A Marseille, les touristes font un saut dans le passé, grâce aux différents musées. Mais ils utilisent les moyens de transport modernes comme le tramway pour faire la visite. Dans le Lubéron, c’est l’art qui prédomine. A Lacoste ou à Venasque, on visite des ateliers d’art, au cœur d’un village typique. En plus, en été, la musique et la danse occupent une place prépondérante. Plusieurs festivals sont organisés, dont le célèbre festival de piano de La Roque d’Anthéron, dans les Bouches-du-Rhône.
Vaison-la-Romaine, dans le Vaucluse est également un haut-lieu des arts et de la culture. Elle est presque aussi connue que le festival d’Avignon. L’intérêt de ce festival est qu’il se passe réellement dans toute la ville. Toutes les salles reçoivent des compagnies de théâtre. Les représentations ne connaissent pas d’heures. Il y a des spectacles à chaque coin de rue.
De son côté, Aix-en-Provence est souvent classé parmi les plus belles villes de France. Elle rassemble l’élégance de l’ancien (ses habitations à l’architecture ancienne) et la beauté du moderne (le grand théâtre de Gregotti). Côté activités, il est clair que les randonneurs sont les plus gâtés. Le paysage change à chaque détour. Les découvertes s’amoncellent entre les maisons typiques, les palais et les châteaux. Les cyclistes trouveront leur bonheur durant l’ascension du mont Ventoux. De même que les adeptes de ski de fond ou de luge en hiver.
Enfin, on ne peut séjourner en Provence sans goûter à ses spécialités culinaires. Cette expérience commence par la visite des marchés. Le site de Sud Est Vacances offre un guide des marchés locaux, en mentionnant le lieu, pour que le touriste n’ait pas à se déplacer trop loin de son emplacement de camping. Il indique également les jours de marché, et la distance à parcourir. Ensuite, il ne reste plus qu’à s’émerveiller devant la fameuse bouillabaisse ou la soupe au Pistou. Tous ces plats sont proposés autant dans les restaurants huppés que chez la gargote locale.

Pratiquer des activités inédites sur la Côte d’Azur

Quand on arrive sur un lieu d’exception comme la Côte d’Azur, il est bon de pratiquer des activités tout aussi exceptionnelles. Pour les enfants, les campings du réseau Sud Est Vacances proposent des complexes aquatiques, pour qu’eux aussi aient des séjours qui sortent de l’ordinaire. Il y a évidemment des piscines dans des dimensions sont impressionnantes. Les toboggans, les jets d’eau, les cascades et les jacuzzis viennent compléter le tableau. Les toboggans ne sont pas ces petites rampes courtes que l’on a l’habitude de voir. Ils ont été spécialement construits pour défier l’imagination et le courage des petits. La présence des animateurs laisse le champ libre aux adultes pour profiter de leurs vacances à leur manière.
De son côté, le stand-up paddle permet de glisser sur l’eau. L’activité peut se faire avec les enfants, qui n’auront qu’à prendre place sur la planche et à se laisser porter (un peu comme Lilo et Stitch). A Saint-Raphaël, la détente procurée par la douceur de l’eau est accentuée par celle offerte par le yoga que l’on pratique à même la planche.
Ceux qui préfèrent bouger font du canyoning. En fait, ce terme regroupe un ensemble d’activités. Les vacanciers doivent faire des sauts dans l’eau et glisser sur des toboggans. Le tout au cœur d’un environnement sauvage. Toute cette agitation se produit sous l’œil attentif d’un guide.
Les petites villes possèdent aussi leurs excentricités. A Hyères, la presqu’île de Giens est un phénomène à elle seule. Elle s’étend sur six kilomètres, et est large d’un kilomètre et demi. Pour y accéder, les touristes traversent les marais Salants. Au milieu, on découvre les vestiges d’une vie passée, dont le village et les restes du château sont les témoins silencieux et majestueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *