Conduire et camper en Islande pour mieux découvrir le pays

L’Islande est une destination star du camping actuellement. Cette grande île au large du Groenland a tout ce que les campeurs envient. Des grands espaces vierges, des décors idylliques, des infrastructures routières qui amènent partout, tout y est. Voici davantage d’information pour s’aventurer en voiture sur le territoire islandais.

Le camping en Islande commence par un peu de conduite

Étant donné l’immensité de l’Islande, rien ne vaut une voiture de location. Les routes sont assez désertes et restent praticables en dépit du gel. Pour votre information, Islande signifie île de glace. Dans tous les cas, il suffit de prendre le volant pour prendre la direction souhaitée en toute liberté.  Vous roulez tout droit devant vous. Prenez aussi le temps d’admirer de magnifiques paysages dominés par des plaines et des montagnes au manteau blanc. La route nationale numéro Une est un excellent choix. Vous prenez cet axe et faites attention aux bifurcations qui mènent vers des terrains de camping. Attention, il est interdit de camper en hors-piste. Les indications sont en islandais, alors la compréhension demande un peu d’effort.

Des conseils pour que le séjour soit inoubliable

Vous pourrez opter pour une voiture comme celle que vous conduisez habituellement. Vous le louerez pour une semaine avec assurance tout risque sans pour autant faire exploser votre budget. Ainsi, vous aurez assez d’argent pour investir sur une bonne tente. Attention, l’île de glace est assez venteuse. Pensez à bien vous couvrir de jour comme la nuit. Faites également attention aux moutons sur la route. Ces ruminants sont très abondants dans le pays. Ce dernier est d’ailleurs comme un immense pâturage. Ces adorables animaux à poils tendres ont la manie de ruminer au beau milieu de la route. En passant, le Code de la route est similaire à celui de la Belgique et la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *